ON BLABLATE… FLY ME TO THE MOON

Dans un précédent article World War Z , je vous parlais de mes mésaventures et de Joan la loose!! A votre plus grand bonheur elle est de retour!!

Je suis en formation sur Paris toute la semaine et aujourd’hui Lundi m’a suffit pour réaliser que la poisse était de retour.

J’achète mon premier pass Navigo pour la semaine (où est passée la carte orange?). Impossible de savoir comment le passer dans la machine ( où se trouve le composteur??), merci au ptit jeune de 16 ans qui m’a montré comment faire et qui a bien dû rigoler toute la journée.

Joan la loose 0 / technologie 1

Donc, Lundi matin dans mon RER, assise confortablement, je me dis qu’à cette heure ci il ne peut rien m’arriver! je souris même, il fait beau, je vais me former, tout va bien!

Non, non, pas pour Joan la loose, parce que c’est dans mon wagon qu’a décidé d’entrer un mec bourré (IL EST 7H30!!) avec une clope au bec et qu’il décide de s’allonger sur la banquette à côté de moi!

Bon notre ami s’endort (avec se clope au bec), les gens commencent à monter et sans même être étonnés s’installent tranquillement en face de lui…

Quand il se réveille, il est toujours aussi agréable (il insulte toutes les personnes qui lui demandent d’éteindre sa cigarette), et décide de se lever ??? pour s’installer à côté de qui à votre avis?

Joan la loose!! il tient tant bien que mal debout, toujours la clope au bec et crache en plus (WTF)!! Franchement je me dis que c’est un signe, qu’il faut que je descende au prochain arrêt, rentrer chez moi, prendre ma famille sous le bras et aller m’installer dans le Larzac…

Heureusement pour moi ( et pour tout le wagon) il se décide enfin à descendre et je ne peux que respirer ( dans tous les sens du terme, j’étais en apnée!) et enfin apercevoir qu’il ne s’agit que d’un gosse d’à peine 30 ans…

Joan la loose 0 / misère +10

Je vous passe  la course des gens qui se poussent pour te faire rentrer dans le métro sans même laisser les gens descendre.Et là comment vous dire, je ne pense pas  être aussi proche physiquement de Monsieur M.quand je lui parle. Et que je frotte mes seins sur l’inconnu devant moi et que je trébuche sur celui qui se trouve à côté! Ah oui c’est bien le souffle de la personne derrière moi que je sens sur ma nuque et non ce n’est pas un frisson de plaisir que je ressens!

Donna Summer pourrait se mettre à chanter Love to love you baby, tellement l’ambiance est moite! Moite mais pas torride hein!!

Et ça c’est le matin, il y a encore un peu d’air frais! A 18h00 ce n’est plus moite c’est un hammam géant!

Joan la loose 0 / Bactéries répandues sur son anatomie, ah non je ne veux pas y penser!!

Voilà, voilà! C’est déjà pas mal me direz-vous! Sauf que c’est aujourd’hui que j’ai décidé de mettre mes nouvelles chaussures! Elles sont jolies, vernies et surtout très très nouvelles! A midi, je commence déjà à marcher avec autant de grâce qu’un orang-outan alors en fin de journée quand tu dois cavaler à travers les 14kms de couloirs des métros, que l’escalator ne fonctionne pas et que tu dois grimper les 6500 marches, qu’il fait 45°C, tu penses crever!

Tu arrives enfin à trouver une place assise dans ton RER qui te ramène à la maison, tu es soulagée, tes pieds te font tellement mal que tu entends ton coeur battre dans ta tête, mais ce n’est pas grave parce que tu as 45 minutes de trajet pendant lesquels ils vont pouvoir se reposer!

Et là un gentil Monsieur de 95 kilos m’écrase le pied!

Joan la loose 0 / les transports en commun 1

Allez encore 4 jours!

Je mets mes écouteurs et demande à Franck de m’emmener loin, loin de Paris!

 

 

 

 

Publicités

On visite Paris

PARIS ou comme le diraient nos amis américains PARISSE. Sa baguette de pain, son béret et son parisien la clope au bec ( ben oui aux Etats Unis, Paris s’est arrêtée en 1940…).

J’adore Paris et je crois que j’aime Paris parce que je n’y vis pas. La pollution, son métro, la saleté ( une amende pour chaque personne qui jette son mouchoir ou crache par terre ça en calmerait plus d’un) et oui je n’ai pas qu’une image idyllique de Paris. J’y ai travaillé, je sais de quoi je parle.

Pour rappel j’habite en Seine et Marne (nul besoin de passeport pour vous rendre chez nous), pays de la betterave, des champs et de mickey bien sûr!!Et si je vous dis que le parc est à 5 minutes de mon lieu de travail, je fais des envieux? Non, tant pis continuons with Paris.

Je disais donc que j’aime Paris, j’adore flâner et faire découvrir les merveilles architecturales de la capitale à mes filles.

A Paris, je suis une vraie touriste téléphone à la main prenant des photos de tout!

DSCF4035

Nous avons amené nos filles à La Tour Eiffel car notre petite n’avait jamais monté les marches de la fameuse dame de fer.

DSCF4049

Et bien avec moi ça marche à chaque fois! Je m’émerveille devant ce colosse. Bon à chaque fois j’oublie qu’il y a 14000 marches (oui la seine et marnaise et un peu marseillaise) mais arrivée en haut j’oublie tout (enfin presque, parce qu’entre les enfants qui pleurent, les gens qui se mettent à côté de toi alors que ton homme essaie désespérément de te prendre en photo et la voix nasillarde qui nous informe que des pick pockets sévissent et je vous jure qu’en français, je dirais même en parisienne! sa voix est plus méchante que dans les traductions espagnoles et anglaises) et bien il faut pouvoir apprécier ce moment en toute quiétude. Faire abstraction de l’environnement hostile! zen restons zen!

IMG_20140223_143724

Et si il y a quelque chose qui m’affole toujours dans les lieux touristiques c’est l’accueil! P….. de m…. qu’est ce que c’est que cet accueil de m…. ( je n’ai plus le droit d’écrire des grossièretés). Non mais franchement, savez-vous qu’en France un programme High Hospitality a été mis en place (ville test Marseille) car la France a la réputation d’être une mauvaise hôtesse!! Non mais sérieusement quelle honte!! Le ouais Bjour hum humhum, 50 euros, hum. Oui bonjour, cela fera 50 euros pour le coca et le café s’il vous plaît! c’est juste pas possible en France. Monosyllabe tu utiliseras, sait on jamais que le touriste veuille revenir!

Enfin tout cela n’entamera pas ma joie de visiter, découvrir et redécouvrir les merveilles de cette ville, épiée les fenêtres illuminées et m’imaginer la décoration et la vie des gens.

Et même si Paris ça veut aussi dire  expliquer à ses filles pourquoi des tentes sont installées sur les bords du périphériques ( et là pas de photos à prendre, pudeur oblige), il faut savoir expliquer pauvreté, détresse…et j’ai l’impression que cela ne fait qu’empirer avec les années

Terminons par une note positive parce que Paris c’est aussi ça

IMG_20140223_170734

et oui sans le savoir mon homme me prend en photo et me demande de l’aimer en même temps.

Alors oui je t’aime et oui I love PARIS SE